Menu
Veaux & Génisses

#2 Mes veaux sont malades : Le colostrum de mes vaches est-il de bonne qualité ?

par Dr Elsa GUEGUEN

Partager cet article

Le colostrum est indispensable à la survie du veau. En effet, lorsqu'il naît, le veau n'a aucune immunité propre, et le colostrum va alors lui apporter : protection immunitaire, nutriments essentiels (énergie, vitamines, oligo-éléments), facteurs de croissance et hormones. La prise colostrale est donc une phase clé à bien gérer : si elle n'est pas bien effectuée, cela peut être à l’origine de différents problèmes sur les veaux, qui pénalisent fortement leur démarrage : diarrhées, affections respiratoires, gros nombrils…

 

En cas de problèmes sur les veaux, la première question à se poser est la suivante : Le colostrum de mes vaches est-il de bonne qualité ? Comment je peux m’en assurer ?

Pourquoi faut-il mesurer la qualité du colostrum de mes vaches ?  

La couleur ou l'aspect du colostrum ne suffisent pas à dire s'il est de bonne ou de mauvaise qualité. On a d'ailleurs régulièrement des surprises lorsqu'on effectue des mesures sur un colostrum "qu'on croyait bon".  Même si dans l'ensemble les multipares ont des colostrums de meilleure qualité que les primipares, le seul critère de parité n'est pas suffisant pour juger de la qualité d'un colostrum. 

Comment mesurer la qualité de mes colostrums ?  

Lorsqu'on mesure la qualité d’un colostrum, on cherche à évaluer sa concentration en anticorps (Immunoglobines G = Ig G).  

  • A quel moment faut-il mesurer la qualité des colostrums ?  

Il est important que le colostrum soit recueilli le plus tôt possible après le vêlage, et bien sûr avant une buvée du veau. 

NB : Une vache qui perd son lait avant vêlage va perdre en qualité de colostrum, ce qui pénalise le veau par la suite. 

 

  • Avec quels outils mesurer la qualité des colostrums ?  

Il existe différents outils pour mesurer la qualité du colostrum à la ferme :

  • Comment choisir le bon outil ?  

Il existe plusieurs critères à prendre en compte pour mesurer la qualité du colostrum : la fiabilité, simplicité d’utilisation, le nettoyage et bien-sûr le prix.  

Fiabilité, simplicité d’utilisation ?  

Parmi l'ensemble de ces appareils, le réfractomètre optique est l'appareil le plus fiable et simple d’utilisation. Le Pèse-colostrum et les Colostro Balls ont le grand inconvénient d'avoir une mesure faussée si le colostrum n'est pas à bonne température (20°C) ; de plus, la lecture est plus compliquée avec un pèse-colostrum en cas de présence de mousse.  

Nettoyage

Un autre aspect à prendre en compte est la facilité de nettoyage qui varie beaucoup : de très simple et rapide pour un réfractomètre (il suffit de nettoyer le plateau vitré), à plus compliqué pour les pèses-colostrums qui sont fragiles et qu'on doit parfois démonter. 

Prix ?  

Enfin les prix de ces appareils diffèrent : de peu coûteux pour les trois premiers, à beaucoup plus onéreux pour un réfractomètre numérique. 

Même si tous ces outils sont intéressants pour se donner une idée de la qualité du colostrum, le meilleur intermédiaire en terme de fiabilité, facilité de mesure, facilité de nettoyage et prix est aujourd'hui le réfractomètre optique

Il est indispensable de mesurer systématiquement la qualité du colostrum en cas de problèmes de santé sur les veaux. 

Lorsqu'il n'y a pas de soucis particuliers sur les veaux, une mesure systématique n’est pas indispensable, mais un suivi régulier est conseillé (tester plusieurs primipares et plusieurs multipares pour avoir un bon ordre de grandeur). 

Vous l'aurez compris, le refractomètre est l’outil le meilleur intermédiaire en terme de fiabilité, prix et simplicité d’utilisation. Alors, vous vous équipez quand ? 

Contacter l'auteur

Des questions ?
Nos experts vous répondent !